Projets Socioculturels 2015/2016

Le Projet socioculturel :
Une nouvelle approche pédagogique pour former des ingénieurs citoyens

Le cursus d’ingénieur permet d’acquérir et de cultiver des compétences et des capacités à innover, à initier, porter et réussir le changement face à des problèmes et des enjeux interdisciplinaires. Le milieu associatif se veut un cadre propice regroupant des acteurs de changement en vue de contribuer au processus du développement communautaire et d’améliorer le bien-être du citoyen. Associer les étudiants à des projets menés par des associations leur permettra de développer leurs qualités en tant qu’ingénieurs citoyens ».

L’école polytechnique de Sousse, s’est lancée dans une première et nouvelle expérience pédagogique dans les écoles d’ingénieurs Tunisiennes qui consiste à insérer un nouveau module baptisé “Projet socio-culturel” (PSC) au cours de l’année universitaire 2015-2016, dont le but était de faire ressortir l’étudiant de sa zone de confort – le système de
 » هذه بضاعتكم ردت اليكم  » (apprendre / réviser / passer les examens / réussir ou non)- et de le pousser à intégrer la vie associative et/ou culturelle.

Dans le cadre de ce module, une formation avec le programme d’appui à la société civile PASC a été organisée, et 42 projets ont été proposés et réalisés par des groupes d’élèves ingénieurs de différentes spécialités en partenariat avec des associations, des écoles primaires, des centres de soutien, des hôpitaux etc… Ces projets ont intégré les dimensions suivantes :
– la mise en situation concrète avec un réel enjeu, permettant aux étudiants une appropriation de la problématique et le développement d’une culture orientée vers le résultat 
– Le travail collaboratif, comme une approche d’apprentissage active 
– L’usage des technologies de l’information, afin de permettre aux étudiants de se familiariser davantage avec les TIC 
– L’adoption d’une démarche novatrice, permettant de confronter de nouvelles idées avec un état de connaissances scientifiques.

Les différents projets ont été évalués par des experts du travail et de la communication associative au cours d’un bal de projets socioculturels organisé par l’école polytechnique de Sousse.